Vie Portuaire
Les bornes de détaxe d’Azimut ont séduit la Douane
ABONNÉS

Actualité

Les bornes de détaxe d’Azimut ont séduit la Douane

Vie Portuaire

« Nos bornes Pablo sont destinées au voyageur étranger qui repart dans son pays. Il présente au lecteur optique ses différents bordereaux remplis par les magasins où il a fait ses achats. Dès la validation par l’utilisateur, son compte se trouve provisionné du montant de la TVA qu’il a payée en France. Son identité et son compte auront été enregistrés au moment de l’achat », explique Jean-Marie Corteville, dirigeant de l’entreprise Azimut, installée à Larmor-Plage. Une centaine de ces bornes destinées à faciliter la démarche de taxe, jusque-là fastidieuse dans les zones frontalières, ont été commandées par la Douane française. Car plus les queues seront réduites dans les terminaux moins les résidents étrangers hésiteront à faire du shopping en France. Chaque équipement déjà installé traite 4 000 à 5 000 bordereaux par mois.

Les ports de Dunkerque et Cherbourg

Avec l’entrée en application du Brexit, Azimut a été invitée

Divers Ports