Marine Marchande
Les Britanniques renouvellent leur opposition à MyFerryLink

Actualité

Les Britanniques renouvellent leur opposition à MyFerryLink

Marine Marchande

Ce n’est pas un avis définitif, mais ce n’est pas rassurant pour MyFerryLink. La Competition Commission, autorité de la concurrence britannique, renouvelle sa position défavorable envers l’armement nordiste dans une décision préliminaire rendue ce matin.

Pour mémoire, la commission s’était saisie du cas de MyFerryLink après qu’Eurotunnel, par ailleurs opérateur ferroviaire sur le détroit, ait racheté la flotte de l’ex SeaFrance pour la faire exploiter par une SCOP. L’autorité française de la concurrence avait validé cette acquisition et l’activité qui en découlait.

 

Une procédure

MyFerryLink