Construction Navale
Les catamarans de Rider Marine : de la plaisance à la petite pêche

Reportage

Les catamarans de Rider Marine : de la plaisance à la petite pêche

Construction Navale

« Plus c’est simple, plus ça marche ». Stéphane Thomas est un constructeur naval heureux et passionné.  Depuis 2004, il réalise des bateaux en composite dans le hangar de son chantier, Rider Marine, à Quimperlé.  « Les bateaux, je suis né dedans. J’ai grandi sur un port de pêche bigouden dans une famille de marins ». Pourtant, c’est d’abord vers la montagne puis les travaux acrobatiques qu’il s’oriente, avec, toujours dans un coin de la tête, ses chers bateaux. A force d’y penser, il finit par se lancer. « Je n’ai pas de formation particulière, j’ai passé beaucoup de temps à les observer et à les comparer ». On devine vite qu’il a une connaissance profonde du terrain, mais surtout de ceux qui vont en mer. Et que celle-ci peut aisément remplacer les connaissances académiques. Alors, il y  croit, commence à dessiner des « petits bateaux de plaisance », apprend la stratification, les moules en bois, les plans de pont et la stabilité. Il intéresse des clients qui lui commandent des unités de plaisance de type open.

 

Le prototype autofinancé par le chantier (

Le prototype autofinancé par le chantier (© RIDER MARINE)

 

« Le tournant est arrivé en 2007-08, la plaisance est touchée par la crise, il n’y a plus de commande. J’avais un peu de trésorerie et des idées. J’ai décidé de construire, sur mes fonds, un catamaran rapide de 7 mètres par 2.5. Je me suis dit, à ce