Construction Navale
Les chantiers Arno évitent le redressement judiciaire

Actualité

Les chantiers Arno évitent le redressement judiciaire

Construction Navale

Enfin une bonne nouvelle pour le monde maritime nordiste. Le tribunal de commerce de Dunkerque a décidé de ne pas prononcer la cessation de paiement des chantiers Arno. Ceux-ci viennent de traverser une période financièrement compliquée, aggravée par la dette impayée de 3.2 millions d'euros de SeaFrance pour les travaux de reconversion du SeaFrance Molière.
Les représentants syndicaux FO (syndicat majoritaire), cités par nos confrères de la Voix du Nord, font part de leur soulagement pour les 170 salariés du chantier. « La direction a su avancer les arguments financiers nécessaires et des perspectives suffisantes pour convaincre le tribunal », soulignent-ils. « Nous avons de la visibilité jusqu'à cet été, avec la réparation de plusieurs bateaux, dont des ferries. Sur le plus long terme, nous avons des perspectives intéressantes, mais qui doivent encore se concrétiser ».

Port de Dunkerque