Construction Navale
Les chantiers Bernard s'apprêtent à livrer un fileyeur pour Plouescat

Actualité

Les chantiers Bernard s'apprêtent à livrer un fileyeur pour Plouescat

Construction Navale

Il doit être livré dans les jours à venir. Les chantiers Bernard ont mis à l’eau et procédé aux premiers essais en mer de leur dernier-né, le Sketan. Il s’agit d’un fileyeur de 17.95 mètres de long hors-tout, pour 7 de large, 3 de tirant d’eau et une cale de 37.5 m3, pour l’armement Alpha de Martial Hascoët, de Plouescat (Finistère).

Selon le chantier, qui a fêté cette année un demi-siècle d’existence, cela fait 13 ans qu’il n’avait pas mis à l’eau de bateau de pêche. Le fileyeur, construit en 16 mois par le chantier de Locmiquélic et certifié par le bureau Veritas de Lorient, ira pêcher en Manche et golfe de Gascogne pour des marées de quatre jours.

(© CHANTIERS NAVALS BERNARD)

(© CHANTIERS NAVALS BERNARD)

(© CHANTIERS NAVALS BERNARD)

(© CHANTIERS NAVALS BERNARD)

Le bateau a été conçu par le bureau d’étude Alain Michel. Il a une carène à simple bouchain, une étrave inclinée avec un bulbe avant intégré semi-immergé, une quille longitudinale profonde et axiale, une voûte arrière travaillée, trois ballasts (deux arrière, un avant). Cette coque en polyester doit éviter l’enfournement quand la mer se lève, réduire le tangage, améliorer le roulis, optimiser les performances, rendre le bateau plus confortable pour l’équipage. Il est propulsé par un moteur diesel et un inverseur entraînant une ligne d’arbre hydrolube et une hélice fixe, pour une puissance de 330 kW.

Il dispose d'un pont couvert, une table de tri, une cale à poisson isotherme et réfrigérée, ainsi qu'un vivier en eau de mer (3,3 m3) avec deux compartiments séparés pour les homards et crabes. Pour pêcher, il a été équipé d’appareils hydrauliques : un vire filets et un pomailleur (servant à démêler et ranger le filet).

Quatre autres bateaux, des chalutiers coquilliers de 12 à 16 mètres pour la Manche (Erquy, Le Havre, Trouville, Port-en-Bessin), sont en construction. Ils doivent occuper les chantiers Bernard pendant 2020. « Le marché se porte bien et on attend d’autres commandes », indique-t-on aux chantiers.

Chantiers Bernard