Construction Navale
Les chantiers de Saint-Nazaire pour la Couronne symbolique

Reportage

Les chantiers de Saint-Nazaire pour la Couronne symbolique

Cela faisait plus de deux ans qu'ils étaient en vente. Les raison de ce départ, le montage financier retenu et les réactions à ce tournant historique. Mer et Marine revient sur le rachat d'Alstom Marine par Aker Yards.
Construction Navale

Sauf catastrophe de dernière minute, Alstom devrait céder fin mars sa filiale marine, juste après la clôture de l’exercice comptable 2005. Transférés dans une nouvelle société, les Chantiers de l’Atlantique seront détenus à 75% par le groupe finlando-norvégien Aker Yards, l'actuelle maison mère conservant les 25% restants, jusqu’en 2010. Le nouvel ensemble, fort de 15 chantiers et 16.000 salariés, deviendra le quatrième groupe mondial de construction navale et le second sur le marché de la croisière. Après des années d’incertitudes et la fermeture progressive des chantiers provençaux, havrais et nantais, la France perd donc le contrôle de son dernier grand chantier naval civil. A Saint-Nazaire, la population accuse le coup dans une ambiance faite d’espoir et d’amertume. La fédération CGT de la Métallurgie dénonce l’opération : « La direction d’Alstom se sépare d’un pilier du groupe, dont les capacités et les savoir-faire sont reconnus mondialement. C’est une stratégie dangereuse sur le plan financier et catastrophique au niveau industriel, avec des risques de dévastes sociaux ». Appelés à manifester, jeudi, devant les portes de l’entreprise, les militants cégétistes n’étaient que 200, dont beaucoup d’anciens salariés, preuve que le cataclysme annoncé dans l’opinion n’a pas eu lieu. « Aker est une belle entreprise qui aime les bateaux et qui veut en faire. Avec Alstom, on était dans un groupe où on n’arrêtait pas d’entendre que le futur n’était pas dans la marine. C’est quand même plus motivant d’être autre chose que la cinquième roue du carrosse », confie un cadre. Du côté de la direction, Philippe Kasse, porte-parole des Chantiers de l’Atlantique, estime que: « L’ensemble peut être tout à fait bénéfique. Nous avons des chances de développement et une réelle complémentarité avec Aker Yards. Il n’y a pas d’autre groupe dans le monde qui a montré qu’il était capable de faire prospérer 13 chantiers en même temps ».

Le vol du Cygne

Soucieux de redresser son entreprise au plus vite, en recentrant ses activités autour de l’énergie et du transport, Patrick Kron, PDG d’Alstom, ne cachait pas sa joie, mercredi dernier, au cours de la conférence de presse annonçant le rapprochement. Celui qui n’a cessé de marteler, ces deux dernières années, que la navale n’était pas un secteur « stratégique » peut s’estimer satisfait, même si, au

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire