Construction Navale
Les chantiers navals polonais toujours sur la brèche

Actualité

Les chantiers navals polonais toujours sur la brèche

Construction Navale

La situation des chantiers navals de Szczecin, Gdansk et Gdynia est toujours très délicate. Le Commission européenne pourrait, en effet, donner un avis négatif au plan de restructuration des trois sites. Si tel est le cas, Bruxelles devrait imposer aux chantiers de rembourser les aides publiques touchées depuis le début des années 2000. Ce remboursement provoquerait, de facto, la faillite des entreprises.
Le 12 septembre, un nouveau dossier avait été remis à la Commission européenne. Il comprend un plan de restructuration spécifique pour Szczecin et un regroupement des deux autres sites. Filiale du groupe ukrainien Donbass, ISD Polska, qui a racheté les chantiers de Gdansk, souhaite en effet reprendre ceux de Gdynia. Suite à la fusion, ISD Polska prévoit de livrer 12 navires l'an prochain, dont une moitié de rouliers et le reste des navires spécialisés, comme des unités sismiques. L'objectif est de monter à 14 navires par an à partir de 2013. ISD souhaite, dans le même temps, se positionner sur le segment de la construction d'éoliennes.