Marine Marchande
Les cyberattaques ont quadruplé en début d’année

Actualité

Les cyberattaques ont quadruplé en début d’année

Marine Marchande

A nouveau, une société spécialisée dans la gestion des risques cyber (Astaara, basée au Royaume-Uni), affirme, dans un livre blanc en partenariat avec la British Ports Association, que les cyberattaques ont explosé dans le secteur maritime pendant la crise sanitaire. Elles auraient été multipliées par quatre depuis février. Plus tôt, ce mois-ci, le cabinet israélien Naval Dome avançait qu’elles avaient quintuplé.

Là encore, Astaara souligne que le recours massif au télétravail et aux autres technologies pour assurer la continuité de l’activité pendant la crise du Covid-19 ont offert une plus grande surface d’exposition pour les pirates. Les alternatives à distance aux opérations standardisées ont aussi créé de nouveaux risques. En conséquence, le marché mondial de la cybersécurité « devrait passer de 144 milliards de livres sterling (160 milliards d’euros) à 182 milliards (202 milliards d’euros) d’ici 2021, bien que cela ne représente encore que 10% environ de la valeur perdue des cyberattaques chaque année », écrit la société britannique.

Le cabinet rappelle également qu’une attaque de grande ampleur s’est produite le 9 mai contre l’important port de Shahid Rajaee (Iran, dans le détroit d’Ormuz), engendrant des embouteillages de poids lourds et des retards dans les expéditions. De nombreux observateurs y voient une réponse à une tentative de cyberattaque iranienne contre la compagnie des eaux israélienne.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.