Défense
Les Dauphin « Pedro » de la 35F vont fêter leur 20ème anniversaire

Actualité

Les Dauphin « Pedro » de la 35F vont fêter leur 20ème anniversaire

Défense

En février, les hélicoptères Dauphin « Pedro » de la flottille 35F de l'aéronautique navale vont fêter leur vingtième anniversaire. Pour l'occasion, l'un des trois appareils devrait arborer une livrée spéciale. Véritables Saint-Bernard des avions embarqués sur le Charles de Gaulle, les Pedro ont, pour mission, la récupération des pilotes en cas de crash ou d'éjection. Avant chaque manoeuvre aviation sur le porte-avions, un hélicoptère décolle pour se positionner à proximité du bâtiment, prêt à intervenir. En cas de pépin, l'équipage du Dauphin n'a, en effet, que quelques petites minutes pour effectuer la récupération. Peu connus par rapport aux flottilles de chasse et de guet aérien, les Pedro sont indispensables pour assurer la sécurité des avions. Au terme de missions lointaines, ceux-ci peuvent rentrer à court de carburant ou être endommagés par un tir ennemi, sans oublier les pannes, avaries et accidents qui font des appontages des opérations toujours délicates. « C'est une mission très routinière, qui est simple tant qu'elle ne s'exerce pas. De nuit, les intervenions sont très compliquées, alors que nous devons assurer le treuillage du pilote en deux ou trois minutes », explique un officier de la 35F.

Dauphin Pedro (© : MARINE NATIONALE)
Dauphin Pedro (© : MARINE NATIONALE)

L'équipage de l'hélicoptère se compose de 4 personnes (dont un plongeur), l'appareil étant équipé d'un treuil d'une longueur de 90 mètres et d'une capacité de 272 kilos, ainsi que d'une civière pouvant, en cas de besoin, accueillir un naufragé. L'hélicoptère peut, en situation normale, embarquer 3 ou 4 passagers.
Quant à l'origine du nom « Pedro », elle daterait de la guerre de Corée, au début des années 50 et devrait son nom à un pilote d'hélicoptère américain, le premier à réaliser une mission de sauvetage au profit d'un avion embarqué.
Outre les 3 Dauphin Pedro (dont la mission est aussi accomplie par des Alouette III), la Marine nationale compte, au sein de la 35 F, 8 Dauphin de Service Public, dont les deux machines louées à une société belge. Basés au Touquet, à Cherbourg, à Lanvéoc-Poulmic, La Rochelle et Hyères, les Dauphin SP, qui se caractérisent par une bande tricolore, sont chargé du sauvetage au large des côtes françaises.

Dauphin Pedro (© : MARINE NATIONALE)
Dauphin Pedro (© : MARINE NATIONALE)

Aéronavale Marine nationale