Marine Marchande
Les députés votent la création de l'Ecole Nationale Supérieure Maritime

Actualité

Les députés votent la création de l'Ecole Nationale Supérieure Maritime

Marine Marchande

L'Assemblée nationale a voté, hier, la création d'une Ecole Nationale Supérieure Maritime. Le texte avait été inséré dans un projet de loi relatif à la régulation des transports ferroviaires. Il vise, conformément aux souhaits du gouvernement, à regrouper les écoles du Havre, de Marseille, de Nantes et de Saint-Malo sous une même entité. Les actuelles Ecoles Nationales de la Marine Marchande (ENMM) vont donc disparaître, pour devenir des sites de l'ENSM (entrée en vigueur après publication au journal officiel).
L'École Nationale Supérieure Maritime sera un établissement public d'enseignement supérieur placé sous la tutelle du ministre chargé de la mer. Sa vocation est, notamment, de préparer aux carrières d'officier de la marine marchande. Les règles d'organisation et de fonctionnement de l'ENSM seront fixées par décret en Conseil d'État.
De nombreuses dispositions pratiques restent cependant à définir, comme la localisation de sa direction ou la répartition des formations entre les quatre sites (notamment celles menant au titre d'ingénieur). Ce travail est confié à un préfigurateur, Philippe Forin, qui a été chargé de définir les missions et le mode de fonctionnement de la future école.
Chaque année, les quatre écoles françaises produisent environ 200 officiers sortant avec un diplôme de commandement ou de chef (dont 170 à 180 polyvalents) et 300 avec un diplôme de chef de quart ou d'élève chef de quart (transformé en chef de quart après navigation).

Formation