Défense
Les deux hélicoptères EC225 opérationnels à Lanvéoc

Actualité

Les deux hélicoptères EC225 opérationnels à Lanvéoc

Défense

La flottille 32F de l'aéronautique navale a réceptionné, peu avant Noël, son second hélicoptère du type EC225. Livrée en avril dernier, il s'agit en fait de la première des deux machines commandées à Eurocopter, qui était repartie chez l'industriel pour être mise à niveau du second hélicoptère, livré en juillet à la Marine nationale. Les modifications ont, notamment, porté sur le pilotage automatique 4 axes et l'emport de réservoirs supplémentaires pour augmenter l'autonomie.
Basés à Lanvéoc-Poulmic, dans le Finistère, les deux EC225 SECMAR ont été commandés pour remplacer les Super Frelon en attendant l'arrivée des premiers NH90. Ces appareils sont dévolus au sauvetage hauturier et peuvent aussi être employés pour les opérations spéciales et en soutien de la force océanique stratégique (FOST), notamment pour les hélitreuillages sur les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).
Hélicoptère de la classe 11 tonnes, l'EC225 peut voler à 325 km/h et embarquer jusqu'à 24 passagers. Pour effectuer des missions de secours en mer, l'hélicoptère est équipé d'un treuil permettant de hisser à son bord deux personnes simultanément ou une civière. Son équipage comprend deux pilotes, un treuilliste, un plongeur ainsi qu'un médecin en cas de besoin. Grâce aux réservoirs supplémentaires, l'EC-225 peut voler durant 4 heures, ce qui lui permet, par exemple, d'effectuer un sauvetage à 250 nautiques de la côte au profit de 15 personnes.

Marine nationale Aéronavale