Construction Navale
Les directions des deux géants de la construction navale chinoise fusionnent

Actualité

Les directions des deux géants de la construction navale chinoise fusionnent

Construction Navale

Les deux grands groupes de construction navale chinois CSSC (China State Shipbuilding Corporation, surtout présent l’est et le sud) et CSIC (China shipbuilding industry corporation, très implanté dans le nord) ont commencé à fusionner leurs directions, rapporte le site américain Splash. Le président de CSIC, Jiang Renfeng, va quitter son poste et le conseil d’administration a élu Wang Liang, qui dirige l’une des filiales (DSIC), pour le remplacer. Même chose au sein de CSSC, où Lei Fanpei doit quitter ses fonctions pour diriger China Shipbuilding Group, qui serait le nom du nouveau groupe géant, pesant 13% de la construction mondiale.

La fusion des deux groupes, présents dans le civile et le militaire, a été annoncée par la Chine il y a près d’un an et autorisée en novembre dernier. Cette fusion intervient après celle des géants coréens DSME (Daewoo) et HHI (Hyundai) en Corée du Sud. Au Japon aussi, Imabari Shipbuilding et Japan Marine United (JMU) avaient annoncé leur rapprochement en décembre dernier.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Chine | actualités maritimes chinoises