Aménagement du Littoral

Fil info

Les dunes sauvages de Gavres à Quiberon deviennent Grand Site de France

Aménagement du Littoral

Suite à la décision ministérielle signée par François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, les Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon deviennent le 18e Grand Site de France et le Massif du Canigó voit son label Grand Site de France renouvelé pour 6 ans. Cette décision reconnaît la continuité du travail accompli pour préserver ces paysages exceptionnels, tout en améliorant l'accueil du public.


Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon (Morbihan)


Immense arc de sable qui s'étend sur 35 km de la presqu'île de Gâvres à celle de Quiberon, le site est le plus vaste espace naturel breton et le plus grand massif dunaire de Bretagne. Paysage d'une qualité exceptionnelle, il se caractérise par une absence d'urbanisation sur le littoral et abrite une faune et une flore très rares ainsi qu'une mosaïque de milieux naturels remarquables (falaises, criques, cordon dunaire…). 
L'attribution du label Grand Site de France le 24 décembre 2018 au Syndicat mixte du Grand Site Gâvres-Quiberon reconnaît lamobilisation de longue date des élus et des acteurs locaux pour préserver et restaurer les milieux naturels et les paysages du site tout en permettant aux visiteurs de le découvrir dans des conditions respectueuses de sa fragilité.  
Au delà d'actions emblématiques (requalification des aires de stationnement du littoral, gestion de l'échouement TK Bremen en 2011), celle-ci s'incarne au quotidien dans le nettoyage des plages, le zonage de la plage en fonction des  activités nautiques, sportives et de loisirs, les nombreuses actions de sensibilisation à l'environnement auprès des habitants, scolaires, personnes défavorisées ou empêchées…
 
A travers sa candidature au label Grand Site de France, le Syndicat mixte s'est engagé pour les 6 années à venir à poursuivre ses actions en faveur de l'amélioration et de la gestion des patrimoines paysager, naturel et historique et du développement durable de son territoire.

 

Communiqué du 9 janvier 2018