Pêche
​​​​​​​Les eaux de Guernesey fermées, des pêcheurs bretons inquiets
ABONNÉS

Actualité

​​​​​​​Les eaux de Guernesey fermées, des pêcheurs bretons inquiets

Pêche

Les autorités de Guernesey n’ont pas traîné : ce 1er février, à peine la cloche du Brexit sonnée, elles ont fermé l’accès à leurs eaux pour les navires de pêche français. Des marins bretons sont inquiets.

Les autorités de Guernesey ont « temporairement suspendu », à compter du 1er février, jour d’entrée en vigueur du Brexit, l’accès des navires de pêche français aux eaux de l’île anglo-normande, a annoncé le ministère français de l’Agriculture et de la Pêche, dans la nuit de vendredi à samedi. « Pour le cas particulier des eaux de Guernesey, les accès des pêcheurs français aux 6-12 milles sont fondés sur la Convention de Londres, qui expirait aussi le 31 janvier, à minuit, à la suite de la dénonciation du Royaume-Uni », rappelle le ministère dans un communiqué.

À Erquy, on craint un effet de