Les élèves de l'Hydro pourront embarquer à la pêche

Actualité

Les élèves de l'Hydro pourront embarquer à la pêche

L'Union des armateurs à la pêche (UAPF), qui regroupe une cinquantaine d'entre eux et emploie 1500 marins, et l'Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM) ont signé une convention de partenariat visant à l'embarquement des élèves. Les adhérents de l'UAPF, particulièrement ceux armant à la grande pêche, seront invités à proposer des embarquements pour les élèves polyvalents/ingénieurs et monovalents pont et machine. L'ENSM participera aux frais liés à l'embarquement des élèves sur ces navires, qui pour une bonne partie sont modernes et offrent des conditions de travail attractives. 

Pour Yvon Riva, président du l’UAPF, « cette convention va conforter les liens existants entre l’ENSM et le monde de la pêche et compléter la réforme de la filière B qui améliore les passerelles entre pêche et commerce. Certaines expériences déjà réalisées, montrent que la découverte du monde de la pêche par ces futurs navigants dont le profil de départ est plutôt commerce, peut se traduire par de très belles réussites professionnelles. Il faut les multiplier non seulement dans la filière machine, mais aussi pour les brevets pont où la pyramide des âges laissent présager de nombreux recrutements ». Dans un premier temps au moins, l’embarquement des stagiaires de l’ENSM sera ciblé sur les plus gros navires, dont la plupart sont armés à la grande pêche, ce qui représente une bonne quarantaine de bateaux. 

Ecole Nationale Supérieure Maritime | Actualité de l'ENSM