Marine Marchande

Actualité

Les émissions de soufre seront limitées dès 2020

Marine Marchande

Il s’agit sans doute d’un des caps les plus significatifs de l’histoire moderne du transport maritime. Après plusieurs mois de tergiversations, le comité spécialisé de l’Organisation maritime internationale a fixé le 1er janvier 2020 comme date butoir pour la limitation globale des émissions de soufre des navires à 0.5%. De nombreux pays, voire certaines organisations professionnelles, réclamaient, et continuent à le faire, un report de cette échéance à 2025.

L’OMI n’a pas encore détaillé les modalités pratiques de la mise en place de cette règlementation, mais devrait le faire dans les semaines à venir. Elle est notamment attendue sur la question de l’évaluation de la disponibilité des combustibles désulfurés.

Cette nouvelle norme devrait encore accélérer la transition énergétique dans le secteur des combustibles marins, notamment vers le gaz naturel liquéfié dans un premier temps puis vers des nouvelles sources d’énergie, actuellement en phase de test, comme par exemple la pile à hydrogène.

Pour Gildas Maire, président d’Armateurs de France,  ce calendrier est une bonne nouvelle: « L’essentiel était pour nous, armateurs, d’avoir un calendrier précis de mise en œuvre afin de nous préparer, ainsi que les raffineurs, à cette échéance de manière optimale. C’est désormais chose faite. Nous nous réjouissons qu’une étape supplémentaire soit ainsi franchie pour des navires toujours plus respectueux de l’environnement et des hommes. Notre satisfaction est d’autant plus grande que cette décision a été prise en cohérence avec l’échelon européen, l’Union européenne ayant déjà opté pour l’échéance, tout à fait exemplaire, de 2020 ».

 

Divers marine marchande