Défense
« Les équipages égyptiens ont été remarquables »

Actualité

« Les équipages égyptiens ont été remarquables »

Défense

Les équipages des bâtiments de projection et de commandement Gamal Abdel Nasser et Anwar el-Sadat ont très clairement confirmé l’excellente impression laissée par leurs camarades chargés l’an dernier de prendre en main la frégate multi-missions Tahya Misr. Dans les deux cas, les marins égyptiens se sont appropriés ces bâtiments en quelques mois seulement, ce qui constitue un vrai tour de force compte tenu du fait que la FREMM comme les BPC sont des plateformes complexes et imposantes. Cette performance a été vivement et à de nombreuses reprises saluée du côté français vendredi dernier, à l’occasion de la cérémonie de livraison de l’Anwar el-Sadat. « Une fois de plus vous nous avez impressionnés  par la rapidité et le professionnalisme avec lequel vous avez pris en main ces bateaux. En quelques mois, vous avez accompli un travail absolument exceptionnel », a souligné Hervé Guillou en s’adressant à l’équipage du BPC et l’état-major de la marine égyptienne. « La mise en service, la préparation et la formation des marins des deux BPC a constitué un véritable challenge que nous avons pu relever grâce à une mobilisation commune et cela dans une très bonne ambiance. Les équipages égyptiens ont été remarquables, compétents, avides d’apprendre et se sont montrés impatients de prendre les commandes de leurs bateaux», a ajouté Laurent Castaing, directeur de STX France. Même son de cloche chez Défense Conseil International et au sein de la Marine nationale, qui ont pour tenir les délais très courts imposés par le contrat constitué des équipes mixtes de formateurs, avec une vingtaine de marins d’active et une vingtaine de salariés de DCI Navfco.  

 

Entrainement des marins égyptiens ces derniers mois (© : DCNS)

 

Alors que les équipages formés dans le cadre des programmes à l’export ne sont pas toujours brillants, les louanges tressés aux Egyptiens, qui ont été jusqu’à impressionner les pilotes du port de Lorient lors des sorties pour entrainement de la Tahya Misr, ne sont pas feints. « 360 marins ont été formés en deux bordées de 180. La première est arrivée en mars à Saint-Nazaire et est repartie avec le Gamal Abdel Nasser dès le mois de juin, alors que le second équipage est arrivé à ce moment-là et s’apprête à son tour à partir. C’est vraiment remarquable mais il faut dire aussi que la marine égyptienne est la plus ancienne du Moyen-Orient. C’est un peuple de marins, il ne faut pas l’oublier », confie-t-on chez DCNS.

Et des marins aussi compétents avec entre les mains une nouvelle flotte constituée de bâtiments à la pointe de la technologie, forcément, cela va constituer une puissance navale avec laquelle il faudra compter dans les prochaines années.

Naval Group (ex-DCNS) | Actualité industrie navale de défense Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France) | Actualité DCI