Science et Environnement
Les espèces invasives menaceraient la biodiversité de l'Antarctique

Actualité

Les espèces invasives menaceraient la biodiversité de l'Antarctique

Science et Environnement

Les graines transportées involontairement par les visiteurs pourraient perturber la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes de l'Antarctique. C'est ce qu'affirme une étude parue dans les Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS), compte-rendu de l'académie américaine des sciences. Une équipe internationale de scientifiques, parmi lesquels Marc Lebouvier, écologiste terrestre du laboratoire ECOBIO (Université de Rennes I/CNRS) et coordinateur de la Zone-Atelier de recherches sur l'environnement antarctique, et Yves Frenot, directeur de l'Institut Polaire Français (IPEV) ont présenté une évaluation du rôle des visiteurs dans le transport et l'introduction accidentelle de graines lors de leur voyage en Antarctique.
A l'occasion de l'Année Polaire Internationale 2007-2008, plus de 5600 personnes rencontrées sur les navires ou avions de dessertes des programmes antarctiques nationaux ou des navires de croisière ont répondu à un questionnaire sur leur origine et sur les pays fréquentés avant leur voyage en Antarctique. 853 d'entre eux se sont prêtés à un examen minutieux de leurs effets personnels afin de déterminer à la fois le nombre de graines