Défense
Les Etats-Unis rééquilibrent leurs forces stratégiques entre Atlantique et Pacifique

Actualité

Les Etats-Unis rééquilibrent leurs forces stratégiques entre Atlantique et Pacifique

Défense

Après la chute de l'URSS et devant la montée en puissance de l'Asie, les Etats-Unis avaient progressivement redéployés leurs sous-marins nucléaires lanceurs d'engins. Sur la côte Est, King's Bay, principale base des SNLE américains durant la guerre froide, avait perdu une partie importante de ses effectifs, au profit de Bangor, située sur la côte Ouest. Ainsi, en 2008, il n'y avait plus que 5 sous-marins stratégiques positionnés en Atlantique, contre 9 dans le Pacifique. Sans doute face à l'évolution du contexte stratégique, les Etats-Unis ont décidé de réaffecter un SNLE supplémentaire à King's Bay. Le 11 mars, l'USS Alaska (SSBN 732), en provenance de Bangor, a quitté la base navale de Norfolk pour mettre le cap sur King's Bay, qu'il rejoindra après une série de manoeuvres au large de la côte Est. La réaffectation de l'Alaska porte donc à 6 le nombre de SNLE américains en Atlantique, et 8 dans le Pacifique.
Longs de 170.69 mètres pour un déplacement de 18.750 tonnes en plongée, les sous-marins du type Ohio emportent 24 missiles balistique Trident 2 D-5. Ces engins, d'une portée donnée de 12.000 kilomètres, permettraient par exemple d'atteindre l'Iran depuis un tir en Atlantique.

US Navy / USCG