Défense
Les F3000 saoudiennes abandonneraient l’Arabel pour un radar italien
ABONNÉS

Actualité

Les F3000 saoudiennes abandonneraient l’Arabel pour un radar italien

Défense

Selon certaines sources, la marine saoudienne pourrait décider de changer le radar Arabel dont sont dotées ses trois frégates du type F3000, les Al Ryadh, Makkah et Al Dammam, construites par Naval Group en France et mises en service entre 2002 et 2004.

Développé par Thales, l’Arabel sert notamment à la poursuite de cibles au profit des missiles surface-air Aster équipant ces bâtiments, qui disposent par ailleurs d’un radar de surveillance DRBV-26D Jupiter. En lieu et place de l’Arabel, il semble que les Saoudiens souhaiteraient installer un radar italien, probablement un système de la famille Kronos de Leonardo.  

Si ce changement est acté, ce qui ne serait pas une bonne nouvelle pour Thales, il n’y aurait à l’issue de cette modification plus qu’un seul navire dans le monde équipé de l’Arabel : le porte-avions français Charles de Gaulle.