Histoire Navale
Les ferrailleurs s'attaquent à la coque de l'ex-paquebot France

Actualité

Les ferrailleurs s'attaquent à la coque de l'ex-paquebot France

Histoire Navale

Alors que certains défenseurs de l'ex-paquebot France caressaient l'espoir que la coque de l'ancien liner pourrait être sauvée, il semble cette fois que leurs derniers espoirs se soient évanouis. Comme le montrent les photographies diffusées sur le site MidShipCentury (*), de Peter Knego, les ferrailleurs indiens ont, après les superstructures du navire, attaqué les parties basses. La célèbre coque bleue du vieux paquebot est désormais largement ouverte sur bâbord avant, ainsi que sur l'arrière. Alors qu'il ne reste plus qu'une cheminée encore intacte, la démolition devrait être achevée dans quelques mois.
Construit à Saint-Nazaire pour le compte de la Transat, le France avait été revendu à la fin des années 70 à l'armateur norvégien Klosters. Il avait été exploité jusqu'en 2003 par Norwegian Cruise Line sous le nom de Norway. Immobilisés suite à l'explosion d'une chaudière à Miami, il avait été remorqué jusqu'en Allemagne. La compagnie ne souhaitant finalement pas le réparer, le navire avait été expédié en Malaisie en 2005 avant d'être vendu aux ferrailleurs sous le nom de Blue Lady et d'achever son ultime périple sur les plages d'Alang.
____________________________________________

(*) ACCEDER AU SITE MIDSHIPCENTURY. On peut notamment y voir l'évolution de la démolition.

Norway, l'ex-paquebot France