Défense
Les forces navales face à la menace hypersonique
ABONNÉS

Actualité

Les forces navales face à la menace hypersonique

Défense

Le nouveau missile de croisière hypersonique russe a été testé en janvier à partir de l’Admiral Gorshkov, la première des nouvelles frégates du projet 22350. Le test, révélé fin février, s’est déroulé en mer de Barents, le Zircon tiré par le bâtiment atteignant semble-t-il une cible située à plus de 500 kilomètres. Ce tir confirme la poursuite du développement de cette nouvelle arme pour la flotte russe, Moscou souhaitant non seulement équiper ses unités de surface avec le Zircon, mais aussi ses sous-marins, des tests étant notamment prévu sur les nouveaux SNA du type Iassen

 

La frégate russe Admiral Gorshkov (© : 

La frégate russe Admiral Gorshkov (© : MARINE RUSSE)

 

Une vitesse allant jusqu’à Mach 9 et un engin à capacité antinavire

Long d’une dizaine de mètres et développé par la firme NPO Mashinostroyeniya, le Zircon (ou 3M22 Tsirkon ou SS-N-33 dans la nomenclature OTAN) est annoncé par la Russie comme pouvant voler à Mach 8-9 avec une portée allant selon les Russes jusqu’à 1000 kilomètres. Alors que le projet remonte aux années 90, les premiers tests connus ont été effectués sur des bombardiers Tu-22 à partir de 2012. Une version tirée par des lanceurs terrestres et une autre navalisée sont développées. En février, Moscou a

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française