Disp POPIN non abonne!
Défense
ABONNÉS

Actualité

Les frégates Bretagne et Normandie gréées Aster 30

Défense

Les Bretagne et Normandie, cinquième et sixième frégates multi-missions de la Marine nationale ont, selon nos informations, été modifiées pour mettre en œuvre le missile surface-air Aster 30. A cet effet, les deux lanceurs octuples Sylver A43, dimensionnés pour l’Aster 15 et équipant les quatre premières FREMM françaises, ont été remplacés par des Sylver A50, conçus pour accueillir aussi bien des Aster 15 que des Aster 30.

Il s’agit pour l’heure d’une mesure conservatoire. Livrée le 18 juillet par Naval Group, la Bretagne, qui vient de débuter son déploiement de longue durée en vue de son admission au service actif dans les mois qui viennent, est pour le moment équipée d’Aster 15. Pour passer à l’Aster 30, il suffira de quelques adaptations techniques, notamment l’intégration des modules logiciels correspondant dans le système de combat. De même, les quatre premières FREMM (Aquitaine, Provence, Languedoc et Auvergne) pourront si nécessaire voir leurs A43 remplacés par des A50.

 

Tir d'Aster 15 depuis une FREMM (© MBDA)

Tir d'Aster 15 depuis une FREMM (© MBDA)

 

Pour mémoire, la Normandie, mise à l’eau en février dernier et actuellement en achèvement à Lorient, elle sera réceptionnée l’an prochain. Suivront en 2021 et 2022 les deux dernières unités de la série, les Alsace et Lorraine, dites FREMM DA puisqu'elles seront dotées de capacités de défense aérienne renforcées. A cet effet, elles n’embarqueront pas de missiles de croisière MdCN mais verront leur dotation en missiles surface-air doublée, soit 32 Aster 15 et Aster 30.

Le panachage de ces deux armes, qui prévaudra également sur les futures frégates de taille intermédiaire (FTI) répond à un besoin opérationnel très précis. Les stratèges français estiment en effet qu’il constitue une protection supplémentaire dans certains cas bien particuliers de combats de haute intensité impliquant des attaques saturantes. Pour traiter des cibles multiples sur un très court laps de temps, les frégates pourront jouer sur la complémentarité entre l’Aster 30, dont la portée est nettement supérieure à celle l’Aster 15, ce dernier présentant néanmoins l’avantage d’avoir une distance d’engagement plus courte.

 

Marine nationale