Défense
Les frégates Guépratte et Charlottetown saisissent 1.7 tonne de drogue

Actualité

Les frégates Guépratte et Charlottetown saisissent 1.7 tonne de drogue

Défense

Après deux jours de poursuite, la frégate française Guépratte et la frégate canadienne Charlottetown ont intercepté un boutre au nord de l'océan Indien. Dans leur chasse, les deux bâtiments étaient aidés par un avion de patrouille maritime américain et ont fini par rejoindre le suspect le 12 mars. « Après une poursuite de deux jours, le Charlottetown et le Guépratte approchent le suspect au lever du jour. Lors de l'intervention, l'hélicoptère du Guépratte assure la protection de l'équipe de visite du Charlottetown. Une fois la situation sous contrôle, le Guépratte quitte le lieu de l'action pour repositionner un autre bâtiment suspect 300 nautiques plus au Nord », explique l'Etat-major des Armées. Après quelques heures de fouille, le Charlottetown annonce la découverte d'1,7 tonne de drogue, cargaison d'une valeur de plusieurs millions d'euros.
Durant l'opération, le Guépratte avait été chargé de coordonner les moyens sur zone par le commandant de la Task Force 150, le CA Kerignard, embarqué à bord du Bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne. L'amiral français est actuellement à la tête de la composante maritime de l'opération de lutte antiterrorisme Enduring Freedom. « Sous les ordres du CTF 150 français, ce travail de coordination des différents moyens sur zone, assuré par le Guépratte, présent depuis quatre mois en ZMOI, souligne l'implication de la France dans le volet maritime de l'opération Enduring Freedom. Ce succès illustre aussi la capacité des marines alliées à travailler ensemble », se félicite l'EMA.

Le Charlottetown approchant le boutre suspect (© : MARINE NATIONALE)
Le Charlottetown approchant le boutre suspect (© : MARINE NATIONALE)

Le Guépratte (© : MARINE NATIONALE)
Le Guépratte (© : MARINE NATIONALE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française