Défense
Les frégates Surcouf et Nivôse intègrent la CTF 150 de lutte contre le terrorisme

Fil info

Les frégates Surcouf et Nivôse intègrent la CTF 150 de lutte contre le terrorisme

Défense

Sous l’égide du commandement français de la Combined Task Force (CTF 150), la frégate de surveillance (FS) Nivôse - jusqu’alors déployée en mission de police des pêches dans les terres australes françaises  -  et la frégate légère furtive (FLF) Surcouf participent désormais à la lutte contre les trafics illicites qui financent le terrorisme.

Ce déploiement opérationnel du Nivôse s’inscrit dans la continuité de la mission menée récemment par son sister-ship, le Floréal, également basé à La Réunion. Contribuant à la surveillance des zones de responsabilité permanente d'ALINDIEN et du commandant supérieur (COMSUP) des Forces armées de la zone sud de l’Océan Indien (FAZSOI), le Nivôse intègre donc la TF 150 aux côtés du Surcouf, déployé depuis Toulon.

Dans cette région marquée à la fois par l’instabilité et des flux commerciaux très importants, les deux bâtiments patrouillent en mer Rouge, dans le golfe d’Aden, en océan Indien et autour de la corne de l’Afrique pour participer à cette lutte contre les trafics illicites qui se développent notamment autour de la corne de l’Afrique et financent le terrorisme.

La surveillance réalisée par chaque bâtiment est complétée par des vols de surveillance maritime (SURMAR) grâce aux hélicoptères embarqués Panther qui permettent de couvrir de vastes étendues. Leurs patrouilles régulières et minutieuses participent à la bonne connaissance de la zone et viennent compléter les vols des avions de patrouille maritime effectués par les avions basés à terre pour entretenir la situation sur le théâtre au profit du commandement de l’opération.

En parallèle, les équipes de visite des bâtiments se tiennent prêtes à être déployées pour mener des enquêtes de pavillon lorsque des navires suspects sont identifiés et localisés.

Source : Etat-major des Armées, 03/05/17

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française