Défense
Les FREMM équipées d’un Samahé adapté au NH90
ABONNÉS

Actualité

Les FREMM équipées d’un Samahé adapté au NH90

Défense

Les frégates multi-missions de la Marine nationale vont être toutes équipées d’un système de manutention de leur hélicoptère embarqué. Ce dispositif de type Samahé, développé par Naval Group, consiste en un chariot fixé sur un rail qui tracte l’appareil en toute sécurité entre le hangar et la plateforme (où l’hélicoptère harponne une grille à l’appontage). L’avantage est de pouvoir mener les opérations de transfert sur le pont et de retour au hangar en toute sécurité, même lorsque la mer est mauvaise et que les mouvements du bâtiment sont prononcés.

Qualification sur la Bretagne

Cinquième FREMM de la série française, la Bretagne, admise au service actif en février, est la première à être nativement équipée d’un Samahé adapté au Caïman Marine (NH90 NFH), hélicoptère de la classe 10 tonnes nettement plus lourd que les Lynx et Panther mis jusqu’ici en œuvre par les frégates tricolores. La qualification de cette version du système de manutention s’est déroulée pendant les essais de la Bretagne. Il en sera de même dès l’origine pour la Normandie, qui sera livrée cet été à la Marine nationale, puis des deux dernières unités de la classe, l’Alsace et la Lorraine, dont les entrées en flotte sont prévues en 2021 et 2022. Quant aux quatre première FREMM (Aquitaine, Provence, Languedoc et Auvergne), elles vont être équipées du Samahé à l’occasion de leurs arrêts techniques programmés. L’Auvergne doit être la première à bénéficier de ce retrofit,

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française