Défense
Les fusiliers-marins à Concarneau pour leur cérémonie de tradition

Actualité

Les fusiliers-marins à Concarneau pour leur cérémonie de tradition

Défense

Un symbole: celui des liens qui unissent, au sein de la communauté des gens de mer, les fusiliers-marins et les marins-pêcheurs. Concarneau, port d'attache des thoniers que protègent désormais les équipes de protection embarquée, a accueilli la cérémonie de tradition des fusiliers-marins, vendredi 5 octobre dernier. Comme l'a souligné le capitaine de frégate Sébastien Houël, commandant l’école des fusiliers-marins , « Concarneau s’imposait comme une évidence pour la réception d’une cérémonie de l’école. Mon prédécesseur avait déjà tissé des liens très forts avec cette municipalité, du fait de la proximité des métiers et de la présence d’équipe de protection embarquée (EPE) sur les thoniers de Concarneau au large de l’Océan Indien. Je me devais donc d’assurer le passage de témoins, de donner un signe fort à la municipalité et à marins présents, ainsi qu’à nos élèves. Il faut que ces derniers comprennent la proximité et la solidarité qui existent aujourd’hui entre ces deux populations de marins ». 

Devant les remparts de la ville close, les deux promotions de l'école des fusiliers ont reçu leurs fourragères et leur nom de baptême. Le cours du brevet d'aptitude technique n°11 a reçu le nom du "second maître Vallade" du cours du nageurs de combat, mort au cours d'un entraînement opérationnel à Brest en 1984. Le cours QMF n°23 a reçu le nom du "supplétif Annab" de la demi brigade de fusiliers Marins, commando Yatagan, mort pour la France en juin 1957 en Algérie. Il s'agit de la première promotion portant le nom d'un soldat harki. 

La cérémonie, présidée par le capitaine de vaisseau Olivier Coupry, commandant la force des fusiliers-marins commandos, a réuni, au-delà des traditions militaires, des personnalités issus de l'ensemble de la communauté maritime. En effet, après la remise de décorations militaires à dix commandos marines intervenus lors de l'opération Pamir en Afghanistan, ce sont   plusieurs personnalités qui ont été distinguées par le mérite maritime. Elie Péron, ancien mousse sur les thoniers canneurs concarnois et patron de pêche, a été élevé au rang d'officier du mérite maritime. Roland Jourdain, skipper et ancien vainqueur de la route du rhum, Anne Quéméré, navigatrice ayant réalisé plusieurs transats en solitaire à la rame, Annie Péron, scientifique et conservatrice  au Musée nationale d'histoire naturelle, le lieutenant de vaisseau Patrick Le Fur, commando ayant notamment été en charge de la préparation et du déploiement des EPE en océan Indien et Alain Dervout, patron du thonier Trévignon ayant réalisé le remorquage du paquebot Costa Allegra en février dernier, ont été élevés au rang de chevalier du mérite maritime. André Ollivier, ancien marin pêcheur de l'armement Dhelleme puis Intermarché, a reçu la médaille d'honneur des marins du commerce et de la pêche.

 

 

(PHOTO : MARINE NATIONALE)

 

(PHOTO : MARINE NATIONALE)

 

(PHOTO : MARINE NATIONALE)

 

(PHOTO : MARINE NATIONALE)

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française