Défense
Les futurs Patrouilleurs d’Outre-Mer (POM)
ABONNÉS

Actualité

Les futurs Patrouilleurs d’Outre-Mer (POM)

Défense

On en sait désormais plus sur les six nouveaux Patrouilleurs d’Outre-Mer (POM), qui viendront renforcer entre 2022 et 2025 les moyens de la Marine nationale stationnés en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française et à La Réunion.

Longs de 79.9 mètres pour une largeur de 11.8 mètres et un tirant d’eau de 3.5 mètres, les POM afficheront un déplacement lège de 1158 tonnes et de 1298 tonnes à pleine charge. Leur coque sera en acier et les superstructures en aluminium. Dotés d’une propulsion diesel-électrique, ils pourront atteindre la vitesse de 24 nœuds et franchir 5500 milles à 12 nœuds, pour une autonomie de 30 jours sans ravitaillement. L’équipage sera de 30 marins, avec la capacité d’accueillir 24 passagers.

 

POM (© SOCARENAM - MAURIC)

POM (© SOCARENAM - MAURIC)

 

« Dans un contexte de menaces croissantes sur les ressources halieutiques, sur la biodiversité et sur les règles internationales du droit de la mer, la France entend exercer pleinement, en métropole comme outre-mer, sa souveraineté et ses responsabilités. Les patrouilleurs outre-mer assureront des missions de souveraineté et de protection dans les zones économiques exclusives françaises, d’intervention contre les pollutions maritimes et en faveur de la préservation de l’environnement, ainsi que de sauvetage et d’assistance aux personnes », explique la

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française