Défense
Les futurs SNLE américains seront construits à Groton par General Dynamics

Actualité

Les futurs SNLE américains seront construits à Groton par General Dynamics

Défense

L’US Navy a annoncé avoir retenu General Dynamics Electric Boat, dans le Connecticut, comme maître d’œuvre des futurs sous-marins nucléaires lanceurs d’engins appelés à remplacer les unités de la classe Ohio. Après la transformation de quatre bâtiments (Ohio, Michigan, Florida Georgia) en sous-marins lance-missiles de croisière et supports auix opérations spéciales, seuls 14 SNLE de cette classe sont encore en service. Mis en service entre 1984 et 1997, ils mesurent de 170 mètres de long, affichent un déplacement de 18.750 tonnes en plongée et peuvent mettre en œuvre 24 missiles balistiques Trident.

Pour leur succéder, le programme ORP, évalué à 100 milliards de dollars, doit voir la réalisation de 12 nouveaux bâtiments. La construction de la tête de série doit débuter en 2021 au chantier GDEB de Groton, dans le Connecticut, en vue d’une mise en service à la fin de la prochaine décennie.

Selon l’US Navy, General Dynamics Electric Boat assurera environ 80% de la charge de travail (ses effectifs globaux devraient passer de 14.000 à 18.000 personnes d’ici 2030). Il collaborera avec le chantier Huntington Ingalls Industries de Newport News (Virginie), les deux industriels travaillant déjà de concert pour produire les nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque américains. 

US Navy / USCG