Histoire Navale
Les goélettes Etoile et Belle Poule vont traverser l'Atlantique

Actualité

Les goélettes Etoile et Belle Poule vont traverser l'Atlantique

Histoire Navale

Le 26 avril, l'Etoile et la Belle Poule appareilleront de Brest pour leur première traversée de l'Atlantique. Construits il y a 77 ans, les deux voiliers école de la Marine nationale vont participer au Tall Ships Atlantic Challenge, autrefois connu sous le nom de Cutty Sark. Cette course rassemblant de grands voiliers s'élancera de Vigo, en Espagne, le 3 mai. La flotte mettra ensuite le cap sur les Canaries, avant la traversée de l'Atlantique, le 17 mai, l'arrivée aux Bermudes étant attendue trois bonnes semaines plus tard. Les vieux gréements se rendront ensuite à Charleston et Boston, aux Etats-Unis, puis Halifax, au Canada, avant de retraverser l'océan à partir du 20 juillet prochain. L'arrivée à Belfast, en Irlande, est prévue entre le 13 et le 16 août. L'ensemble constituera un périple de 7000 nautique et rassemblera pas moins de 6000 participants.

200 jeunes à bord

L'objectif de la Tall Ships Race est de permettre la rencontre de jeunes de différentes nations, tout en les formant à la manoeuvre et la navigation. Durant la dernière étape de la course, la moitié des équipages sera d'ailleurs constituée de jeunes de 15 à 25 ans. Sur les goélettes de la marine, en plus des 16 membres d'équipage, jusqu'à 12 passagers pourront embarquer entre chaque escale, soit près de 200 sur la totalité de la mission.
Ils découvriront la navigation à l'ancienne sur les cousines des célèbres goélettes qui étaient affectées au début du siècle dernier à la grande pêche au large de Terre Neuve. Construites à Fécamp en 1932, l'Etoile et la Belle Poule ont toujours été armées par la Marine nationale. Longue de 32.45 mètres, elles disposent d'une surface de voilure de 450 m².
Récemment, les deux bateaux ont connu un arrêt technique de trois semaines au cours duquel ils ont été remotorisés.
On notera que la Tall Ships Race s'intègre au programme de formation maritime commune européenne (FMCE) initiée entre les Ecoles navales française, belge, danoise, allemande, anglaise et italienne.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française