Marine Marchande
Les grévistes de la SNCM bloquent l'entrée du port de Marseille

Actualité

Les grévistes de la SNCM bloquent l'entrée du port de Marseille

Marine Marchande

Les grévistes de la SNCM ont bloqué, hier, l'entrée du port de Marseille. Les passes ont été barrées dans l'après-midi au moyen d'embarcations de sauvetage, empêchant ainsi les navires d'accéder au port phocéen. Après l'échec des dernières discussions menées entre samedi et lundi, la poursuite du mouvement a été votée hier en assemblée générale.
Le conflit, qui dure depuis 38 jours, porte sur la réduction de la flotte à 9 navires, contre 10 auparavant. Cette mesure fait suite à la décision des autorités niçoises de diminuer le nombre de rotations en été, de manière à limiter les nuisances pour les riverains du port, situé en centre-ville. La SNCM a donc été contrainte de retirer l'un des deux bateaux habituellement positionnés à Nice (un navire à grande vitesse). Malgré le fait que la direction ait décidé d'augmenter le nombre de traversées à Marseille pour compenser cette réorganisation et sauvegarder l'emploi, la CGT et le Syndicat Autonome des Marins de la Marine marchande (SAMM) dénoncent la diminution de flotte, estimant que les accords d'entreprise ne sont pas respectés. Ils craignent, en outre, un éventuel plan social et une réduction plus importante, à terme, de la flotte exploitée par l'armement français. Du côté de la direction, on rétorque que cette réorganisation est nécessaire pour adapter l'entreprise au marché et on insiste sur le fait que les emplois sont préservés.
Face au blocage dans les négociations, les syndicats appellent les pouvoirs publics à intervenir (l'Etat détient 25% de la compagnie, l'actionnaire majoritaire étant Veolia avec 66%). « Après 37 jours de grève, il est grand temps que le gouvernement remplisse pleinement son rôle conformément à ses engagements au coeur de la SNCM et aux décisions prises par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, à l'issue des états généraux de l'industrie en mars 2010 », estimait hier Frédéric Alpozzo, de la CGT.

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries