Histoire Navale
Les Little Ships reviennent à Dunkerque 70 ans après l'évacuation

Actualité

Les Little Ships reviennent à Dunkerque 70 ans après l'évacuation

Histoire Navale

Une flottille de petits navires a appareillé jeudi de Ramsgate, en Angleterre, pour mettre le cap sur Dunkerque. Cette traversée du détroit visait à commémorer le 70ème anniversaire de l'opération Dynamo, qui a vu l'évacuation de 340.000 soldats britanniques et français pris au piège dans la poche de Dunkerque. Après la percée allemande au printemps 1940, les forces franco-britanniques, submergées par les panzers et la Luftwaffe, se retrouvent encerclées dans le port du Nord. Il y a là 240.000 Britanniques et 140.000 Français. Londres décide le 26 mai de tout mettre en oeuvre pour sauver ce qui reste du corps expéditionnaire britannique, opération d'évacuation à laquelle s'associe l'état-major français, faute de pouvoir mener une contre-attaque face aux troupes de Guderian. Les bâtiments légers de la Royal Navy et de la Marine nationale sont immédiatement engagés. Mais les destroyers, contre-torpilleurs et autres dragueurs ne sont pas suffisant. Pas plus que les malles, ancêtres des ferries transmanche particulièrement vulnérables aux coups de l'aviation allemande. L'amirauté britannique en appelle donc aux pêcheurs et aux plaisanciers pour sauver les soldats pris au piège.


Evacuation de Dunkerque  (© : DROITS RESERVES)
Evacuation de Dunkerque (© : DROITS RESERVES)

Chalutiers, caboteurs, yachts, voiliers... De tous les ports du sud-est de l'Angleterre, des centaines de petits bateaux, les fameux Little Ships, convergent vers Dunkerque. En tout, les Anglais parviennent à mobiliser un total de 800 bateaux, les Français rassemblant une flotte de 350 navires. Abandonnant leur matériel, les soldats encerclés embarqueront sur ces bateaux jusqu'au 4 juin dans des conditions très difficiles. Le port étant inutilisable, l'évacuation est menée à partir des plages mais l'aviation allemande, ainsi que les vedettes lance-torpilles de la Kriegsmarine, coulent de nombreux bateaux (comme le torpilleur Bourraque sur l'image ci-dessus). Malgré le harcèlement des Allemands, l'opération Dynamo sera un franc succès. En moins de 10 jours, 338.226 soldats (dont 123.095 Français) sont recueillis à Dunkerque et rapatriés à Douvres (les bâtiments français sauveront 48.000 hommes) et 4000 autres vers Le Havre et Cherbourg. La quasi-totalité du corps expéditionnaire britannique est sauvé. Il manquera une grosse journée d'opération pour évacuer le reste des troupes françaises, dont 35.000 hommes sont finalement capturés par les Allemands.

Le HMS Monmouth accompagnant les Little Ships  (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Monmouth accompagnant les Little Ships (© : ROYAL NAVY)

Les Little Ships jeudi après leur depart de Ramsgate (© : ROYAL NAVY)
Les Little Ships jeudi après leur depart de Ramsgate (© : ROYAL NAVY)