Défense
Les marines du golfe intéressées par le sous-marin de poche de DCN

Actualité

Les marines du golfe intéressées par le sous-marin de poche de DCN

Défense

Au cours du salon IDEX, qui s'est déroulé à Abou Dhabi fin février, le sultanat d'Oman et les Emirats Arabes Unis n'auraient pas caché leur intérêt pour le SMX-23, indique la lettre d'information stratégique TTU. Présenté par DCN à l'occasion d'Euronaval, en octobre dernier à Paris, le SMX-23 est un petit bâtiment spécialement conçu pour le combat côtier. D'un déplacement de 850 tonnes pour une longueur de 49 mètres, le SMX-23 est conçu comme un engin robuste et simple d'utilisation, particulièrement adapté aux marines ne disposant pas d'expérience en matière de sous-marins. La présence d'une passerelle de navigation, avec vue panoramique, vante d'ailleurs la possibilité de mener des patrouilles en surface. Pouvant se dissimuler facilement dans les bruits de fond, le submersible, doté de 6 tubes de lancement, peut plonger à 200 mètres et atteindre la vitesse de 15 noeuds (autonomie de deux semaines). Aux dires d'un ancien commandant de sous-marin nucléaire, que nous avons interrogé sur la question, ce type de bâtiment, bien que technologiquement peu avancé, pourrait représenter « une sérieuse menace ou, en tous cas, une arme dissuasive pour son propriétaire ». La simple présence de SMX-23 devant un littoral pourrait, en effet, faire réfléchir un éventuel agresseur, le sous-marin étant non seulement armé de torpilles lourdes, mais également de missiles antinavires Exocet SM-39. Dans les coursives de DCN, on reconnaît que le nouveau produit suscite la curiosité dans plusieurs pays, notamment dans la région très sensible du golfe Persique, où les petits états pétroliers doivent faire face à la menace de leurs puissants voisins.
______________________________________________

- Voir notre dossier sur le SMX-23

- Voir le site de TTU


Naval Group | Actualité industrie navale de défense