Marine Marchande
Les marins des Phares et Balises inquiets pour leur avenir et celui du balisage
ABONNÉS

Actualité

Les marins des Phares et Balises inquiets pour leur avenir et celui du balisage

Marine Marchande

Les navigants de l’Armement des Phares et Balises continuent à s’interroger sur leur avenir. La direction des Affaires maritimes et l’APB se sont engagés dans une évolution du format de la flotte qui va se traduire par la réduction du nombre de bateaux (selon les scénarios de 7 à 9 des 36 navires répartis le long de la côte) et des effectifs (20 à 25% des 260 marins). « On ne sait pas si le scénario proposé par l’APB qui prévoyait une réduction de 7 à 9 des 36 navires que nous armons actuellement et de 20 à 25% des 260 marins va être accepté. On pourrait voir à terme le remplacement de deux navires anciens par un neuf. Mais ce qui est sûr, c’est que ce plan de réduction va être engagé et qu’on devrait avoir la décision finale d’ici la fin de l’année», détaille Christophe Roger, représentant CFDT des officiers de l’APB. (