Marine Marchande
Les marins français donnent l’assaut sur le Bourbon Liberty 223

Actualité

Les marins français donnent l’assaut sur le Bourbon Liberty 223

Marine Marchande

Le navire de soutien offshore Bourbon Liberty 223 a été, récemment, au centre d’un exercice de secours suite à un détournement fictif par des pirates. Exploité au large du Gabon, ce remorqueur ravitailleur releveur d'ancre (Anchor Handling Tug Supply – AHTS) de l’armement français Bourbon a réalisé cet entrainement avec l’aviso Premier Maître L’Her, de la Marine nationale, actuellement déployé en Afrique de l’ouest dans le cadre de la mission Corymbe.

Suivant le scénario mis en place par les militaires et la compagnie, le Bourbon Liberty 223 a simulé une attaque de pirates au cours de laquelle l’équipage, après avoir donné l’alerte, est parvenu à se réfugier dans la « citadelle », espace de retranchement aménagé sur les bateaux civils. Mise en œuvre avec succès à plusieurs reprises, cette technique, grâce à laquelle les assaillants ne peuvent prendre le contrôle du navire, permet en fait de gagner du temps, mis à profit par les marines pour intervenir. Les pirates n’ont alors plus qu’à s’enfuir s’ils ne veulent pas se faire prendre.

 

 

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

 

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

 

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

 

 

C’est typiquement ce genre de situation que le PM L’Her et le Bourbon Liberty 223 ont « joué » le 4 novembre au large du Gabon. L’équipe de visite de l’aviso a été dépêchée sur le navire pour procéder à sa fouille (afin de vérifier qu’aucun pirate ne reste à bord) et prendre en charge l’équipage, un marin souffrant d’une fracture fictive à la jambe. « L’exercice a permis de valider les procédures d’intervention de l’aviso et d’améliorer la connaissance réciproque des équipages », explique l’Etat-major des Armées.

On rappellera que, si la piraterie est désormais contenue au large de la Somalie, grâce à la présence permanente d'importantes forces navales, elle se développe en Afrique de l’ouest, où les attaques sont nombreuses. Ces dernières années, plusieurs navires de Bourbon ont, d’ailleurs, été visés, certains faisant l’objet de prises d’otages. 

 

 

 

 

 

 

 

Marine nationale BOURBON Piraterie