Pêche

Actualité

Les marins pêcheurs ont toujours la cote auprès des Français

Pêche

Selon un sondage réalisé par Ipsos, les pêcheurs ont toujours la cote dans l’opinion publique. De quoi les encourager dans la démarche vers une pêche responsable et durable.

Neuf Français sur dix ont une bonne image des pêcheurs, selon l'institut Ipsos, dans un sondage effectué pour le compte du Comité National des Pêches Maritimes (CNPM). L'image du secteur s'améliore, en partie grâce à l'effort sur le respect des normes, la qualité des produits, la sécurité à bord des navires, les quotas de pêche (74% contre 67% en 2011), la sauvegarde des espèces menacées. Les Français expriment un attachement fort à l'égard de la profession. Ils sont 91% à estimer que les pêcheurs fournissent des produits de qualité et 87% à trouver qu'ils font preuve de professionnalisme.

 

(© LE TELEGRAMME)

 

Soucieux de l'environnement

 

Les efforts dans le domaine de la protection de l'environnement sont désormais perçus par presque huit Français sur dix, soit dix points de plus qu'en 2011! Les Français sont 72% à estimer que les pêcheurs ont fait des efforts pour témoigner des effets du réchauffement climatique (+10% par apport à 2011), pour rendre compte aux autorités de l'évolution des stocks de poisson (+11%), ou pour réduire la consommation énergétique des bateaux (+4%).

Des consommateurs attentifs au «Made in France»


Près de huit Français sur dix font attention à l'origine des produits qu'ils consomment et quatre sur six se montrent même «très vigilants». 52% disent acheter le plus souvent des produits pêchés par les pêcheurs français. Ils sont attachés au «Made in France» parce qu'ils pensent qu'il faut soutenir la filière de la pêche française, surtout en temps de crise.

Un métier difficile et dangereux  


Pour autant, les Français estiment que le métier de pêcheur est certes un métier intéressant et formateur mais difficile et dangereux, et pas vraiment d'avenir. Seuls 16% des Français estiment que la profession est rémunératrice. Les pêcheurs donnent-ils envie aux jeunes d'en faire leur métier? Une question à laquelle 71% des personnes interrogées répondent par la négative (-4 points) et 29% estiment que oui (+4 points). Et si votre enfant voulait devenir marin pêcheur, l'encourageriez-vous? Ils sont 56% à répondre «non», (-4 points) et 44% à répondre «oui» (+4 points), signe d'un timide progrès.

 

Article réalisé par la rédaction du Télégramme.

 

Pêche