Marine Marchande
Les nombreux chantiers de Raymond Vidil, nouveau président d'Armateurs de France

Actualité

Les nombreux chantiers de Raymond Vidil, nouveau président d'Armateurs de France

Marine Marchande

L'accent est méridional et le ton déterminé. Raymond Vidil, président directeur général de Marfret, vient d'être élu président d'Armateurs de France. Il prend la suite de Christian Garin, vice-président de Sea Tankers, élu en 2009. Et il a bien conscience d'arriver dans un contexte un peu particulier. « A quelques semaines des élections présidentielles, nous devons redoubler nos efforts pour que la classe politique prenne conscience de l'importance du fait maritime en France. Il est désormais crucial de faire comprendre l'évolution des échanges économiques desquels les armements sont souvent les témoins précurseurs. Il y a quelques années, beaucoup pensaient que le capitalisme se résumait à quelques acteurs occidentaux. Force est de constater aujourd'hui que la situation a beaucoup évolué, le monde est devenu multipolaire : sur 192 pays, il y en a 120 qui sont en développement. Eux aussi veulent consommer, eux aussi veulent jouer sur le terrain du shipping. La France doit absolument jouer sa carte ». Pas toujours facile, pour les armements et la Marine marchande en général, de se faire entendre dans un pays qui, selon Raymond Vidil, a « une compréhension très continentale de l'économie et qui cède parfois à la nostalgie d'une gloire industrielle passée ». Une tentation à laquelle ne veut pas céder

Marfret | Toute l'actualité de l'armateur marseillais