Défense
Les noms des futurs sous-marins nucléaires français dévoilés

Actualité

Les noms des futurs sous-marins nucléaires français dévoilés

Défense

Après de longs mois de réflexion, la Marine nationale a choisi les noms des futurs sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda. La tête de série s'appellera Suffren, a-t-on appris de source militaire. Elle sera suivie des Duguay-Trouin, Dupetit-Thouars, Duquesne, Tourville et De Grasse, l'ordre d'attribution pouvant encore évoluer. Après signature du contrat, en décembre dernier, la construction de la tête de série devrait commercer, à DCNS Cherbourg, en août prochain. Les premiers équipements intègreraient ensuite la coque à partir de janvier 2012. L'embarquement de la chaufferie nucléaire est prévu en mai 2013 et le jonctionnement des sections avant et arrière au printemps 2014. Après une première sortie en mer planifiée début 2016, la livraison du Suffren interviendrait fin 2016 ou début 2017, soit 10 ans après la notification du contrat. La réception du second sous-marin interviendra deux ans et demi plus tard, soit mi-2019, puis les quatre autres se suivront au rythme d'un tous les deux ans, soit un achèvement du programme en 2027.

Le retour des grands noms de la marine

Après avoir opté pour des noms de pierres précieuses pour sa première série de SNA, la marine revient donc aux grands hommes de son histoire. Il faut dire que ces noms, traditionnellement portés par des bâtiments de surface de premier rang, ne pourront l'être sur la prochaine génération de frégates. En dehors des Forbin et Chevalier Paul, du type Horizon, les navires du programme FREMM

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française