Construction Navale
Les nouveaux UT 515 CD peut-être pour l'Afrique du sud

Actualité

Les nouveaux UT 515 CD peut-être pour l'Afrique du sud

Construction Navale

La piste sud-africaine semble aujourd'hui la plus plausible dans le cadre de la commande de trois grands remorqueurs de sauvetage dérivés de l'Abeille Bourbon et de l'Abeille Liberté. Du type UT 515 CD, ces navires ont été commandés cet été aux chantiers STX Europe, sans que l'armateur ne se fasse connaître. Les entreprises spécialisées que nous avons consultées ces derniers jours indiquent qu'il n'y a pas eu d'appel d'offres pour de telles unités, plutôt employées par des services étatiques, au niveau européen. En revanche, certains spécialistes évoquent un projet des autorités sud-africaines de se doter de trois grands remorqueurs de haute mer. D'ailleurs, il y a un peu plus de trois ans, une délégation sud-africaine, comprenant notamment des responsables des garde-côtes, s'était rendue en France pour visiter l'Abeille Liberté. Elle était accompagnée de responsable de la société Smit qui, à l'instar de BOURBON avec la Marine nationale, possède des contrats d'assistance maritime et de sauvetage avec les autorités sud-africaines. Lors de cette visite, les membres de la délégation s'étaient montrés enthousiastes devant le nouveau bâtiment français. Ils avaient expliqué qu'ils souhaitaient se doter de remorqueurs de plus de 80 mètres de long et 16 mètres de large (dimensions des Bourbon et Liberté, du type UT 515), à même d'intervenir dans une zone caractérisée par des houles très fortes et la présence de vagues scélérates.
Version agrandie des UT 515, les nouveaux remorqueurs commandés cet été, longs de 86 mètres pour une largeur de 17.5 mètres, répondent à ces exigences. La logique voudrait donc que Smit ait commandé ces navires, qui seront affrétés par l'Afrique du sud pour remplacer les vieux remorqueurs actuellement en service. Ainsi, Pretoria pourrait renforcer ses moyens d'assistance face à l'augmentation du trafic maritime au large du Cap de Bonne Espérance.
Adoptant un design Rolls-Royce, qui fournira également de nombreux équipements (propulseurs, moteurs, machines de pont, systèmes de contrôle, positionnement dynamique...), les navires seront construits par le chantier STX de Brattvaag, en Norvège. La première unité doit être livrée au quatrième trimestre 2011 et ses deux sisterships au second trimestre 2012 et au troisième trimestre de la même année.

Meyer Turku (ex-STX FINLAND)