Divers
Les pêcheurs européens autorisés à revenir dans les eaux marocaines

Actualité

Les pêcheurs européens autorisés à revenir dans les eaux marocaines

Divers

Bruxelles et Rabat ont donc trouvé un accord sur la pêche après 6 ans d'échec, six mois de discussions techniques et cinq jours de négociations. Le texte, qui doit être approuvé par les 25 membres de l'Union, doit entrer en vigueur en mars prochain et s'appliquera pendant quatre ans, ce que réclamait le Maroc (contre les cinq ans souhaités par l'UE). Durant cette période, 119 chalutiers européens, essentiellement espagnols et portugais, pourront pêcher jusqu'à 60 000 tonnes de poisson par an. En contrepartie, Bruxelles versera 144 millions d'euros à Rabat. Une cagnotte qui doit servir à financer un plan de restructuration de la pêche traditionnelle marocaine. Joe Borg, Commissaire européen à la pêche et Mustapha Mechahouri, ministre du commerce extérieur du gouvernement marocain ont parlé d'un compromis équilibré. Il est toutefois beaucoup plus onéreux pour l'Union que le précédent accord. Jusqu'en 1999, près de 600 bateaux étaient autorisés à pêcher dans les eaux marocaines. La compensation versée par Bruxelles était alors de 125 millions d'euros par an. L'Espagne, première concernée, s'est toutefois dite satisfaite par cette mesure.

Maroc