Divers
Les pêcheurs interdisent l'entrée de Dieppe à un navire de Greenpeace

Actualité

Les pêcheurs interdisent l'entrée de Dieppe à un navire de Greenpeace

Divers

Suivant à sa sortie de Montoir, samedi dernier, un cargo russe chargé d'uranium, l'Esperanza n'a pas pu entrer, lundi, dans le port de Dieppe. Au moment de la marée, une dizaine de bateaux de pêche s'étaient en effet postés dans le chenal, interdisant ainsi l'accès du navire de Greenpeace. « Avec les propos qu'ils tiennent sur les pêcheurs depuis des années, ils ne sont pas les bienvenus à Dieppe », a indiqué Eric Maret, président du Comité local des pêches, cité par l'Agence France Presse (AFP). Après un échange de points de vue qualifié de « courtois », Greenpeace a regretté l'action méne contre l'escale de l'Esperanza à Dieppe, où l'organisation souhaitait dénoncer l'implantation du réacteur EPR de Penly. « Nous n'avons rien contre la pêche artisanale, durable et éthique », a assuré aux pêcheurs Yannick Rousselet, de Greenpeace France.