Marine Marchande
Les pirates s'emparent d'un navire gazier allemand dans le golfe d'Aden

Actualité

Les pirates s'emparent d'un navire gazier allemand dans le golfe d'Aden

Marine Marchande

Géré par le groupe allemand Bernhard Schulte Shipmanagement, le M/T Longchamp a été abordé jeudi par des pirates. Le navire gazier naviguait dans le golfe d'Aden et était, semble-t-il, intégré à un convoi. « Il a été saisi pendant son transit dans le golfe d'Aden au sein d'un convoi aux premières heures de la journée », précise BS Shipmanagement. Immatriculé aux Bahamas, le Longchamp comprend un équipage de 13 hommes, soit un capitaine indonésien et 12 marins philippins. Malgré des coups de feu tirés durant l'abordage, le groupe allemand annonce que l'équipage est sain et sauf. Des contacts téléphoniques ont eu lieu entre BS Shipmanagement et son bateau, qui a été surpris lors d'un transit entre la Norvège et le Vietnam.
L'an dernier, une centaine d'attaques ont été recensées, les pirates récoltant selon les estimations quelques 120 millions de dollars de rançons.
Actuellement, une quinzaine de navires marchands sont retenus le long des côtes somaliennes. Pour éradiquer ce fléau, l'Union européenne, l'OTAN et les Etats-Unis ont mis en place plusieurs groupes navals chargés d'assurer la protection des bateaux de commerce et la chasse aux pirates. L'essentiel de ces forces évolue au sein de l'Eunavfor (opération Atalante) et de la CTF 151 (le HMS Portland, qui illustre cet article, en faisait partie la semaine dernière). Depuis le mois de novembre, plusieurs attaques ont été repoussées et des assaillants interceptés. Comme le prouve le détournement du Longchamp, le dispositif n'est toutefois pas infaillible.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime