Divers
Les Polonais de Saint-Nazaire vont rentrer chez eux

Actualité

Les Polonais de Saint-Nazaire vont rentrer chez eux

Divers

La quinzaine d'ouvrier polonais, employés aux Chantiers de l'Atlantique ont arrêté leur grève de la faim. Ils avaient cessé de s'alimenter depuis une semaine pour protester contre le non versement de deux mois de salaire. Employés de la société polonaise Kliper, sous-traitante de la société française Gestal, elle même sous-traitante d'Alstom, ils ont finalement obtenu gain de cause. Au terme de longues négociations, Gestal s'est engagée à verser au consul de Pologne les 30.000 euros réclamés par les grèvistes. Cet argent sera reversé en Pologne par les autorités. Gestal devra de son côté récupérer cette somme auprès de son sous-traitant défaillant et ce ne sera pas simple puisque Kliper aurait fait faillite.

polonais de saint nazaire Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)