Marine Marchande
Les porte-conteneurs de MSC évitent à leur tour le canal de Suez

Actualité

Les porte-conteneurs de MSC évitent à leur tour le canal de Suez

Marine Marchande

Alors que le groupe français CMA CGM a confirmé le contournement de l'Afrique par le FAL 2, Mediterranean Shipping Company annonce des mesures similaires pour son service Lion, entre l'Asie et l'Europe. Les 10 porte-conteneurs de 6700 à 9700 EVP affectés à cette ligne ont reçu l'ordre de ne plus passer par le golfe d'Aden, la mer Rouge et le canal de Suez. La flotte contourne désormais l'Afrique. Pour le numéro 2 mondial du transport maritime conteneurisé, cette décision est motivée par les coûts considérés comme prohibitifs pour le passage de Suez (environ 600.000 dollars de frais de transit pour un porte-conteneurs de 9400 EVP). Le groupe suisse MSC a également choisi de détourner ses navires vers le cap de Bonne Espérance en raison de la menace pirate au nord de l'océan Indien, zone où les armateurs doivent s'acquitter de surprimes d'assurance et payer double les équipages. Or, avec l'effondrement du prix du baril de pétrole, le contournement de l'Afrique (une semaine de navigation supplémentaire) peut désormais une alternative économiquement viable.