Vie Portuaire
Les ports français dans le rouge en 2009

Actualité

Les ports français dans le rouge en 2009

Vie Portuaire

Le trafic global des 8 plus grands ports de commerce français a baissé de 11.8% l'an dernier par rapport à 2008. C'est ce qui ressort des chiffres du ministère de l'Ecologie, obtenus vendredi par l'AFP. Les Grands Ports Maritimes (GPM) de Marseille, Le Havre, Dunkerque, Nantes Saint-Nazaire, Rouen, Bordeaux et La Rochelle, ainsi que le port de Calais, ont été logiquement touchés par les conséquences de la crise économique. Seul le trafic de Rouen affiche une hausse appréciable (+2.8%), alors que Calais progresse contre toute attente de 1%. Les autres ports ont, au mieux, vu leur trafic rester stable ou, plus généralement, enregistré d'importantes baisses. C'est le cas de Marseille (-13.3%) et du Havre (-8.5%). Selon les chiffres obtenus par l'Agence France Presse, les résultats enregistrés en fin d'année laisseraient, néanmoins, entrevoir une reprise de l'activité. Ainsi, le mois dernier, la baisse globale dans les 8 ports n'était plus que de 1.6% par rapport à décembre 2008. Il convient néanmoins de nuancer cette tendance, la crise étant à son « paroxysme » il y a un an.
Pour mémoire, en 2008, les 7 GPM avaient traité 307 millions de tonnes de marchandises, auxquels s'ajoutaient les 40.4 millions de tonnes de Calais. Avec l'ensemble des autres ports, les places françaises avaient atteint 377 millions de tonnes en 2008.

Divers Ports