Vie Portuaire
Les ports toulonnais adoptent le collecteur de déchets flottants Seabin

Fil info

Les ports toulonnais adoptent le collecteur de déchets flottants Seabin

Vie Portuaire

SEABIN arrive sur le marché, les Ports Rade de Toulon de la CCI du Var sont les 1ers en France à l’accueillir. Cette technologie innovante et écologique est installée sur le quai des pêcheurs du Port de Toulon Vieille Darse, elle vient concrètement subvenir à la préservation de la rade, un sujet cher aux Ports Rade de Toulon.

A l’origine du Seabin Project, la belle aventure de deux amoureux des océans Peter Ceglinski, designer industriel et surfeur, et Andrew Turton, navigateur et constructeur de bateau. Deux australiens, frustrés par la quantité de déchets présents lors de leurs sorties en mer et qui ont décidé un jour de créer une « poubelle de la mer », un projet qui s’est accompagné d’actions éducatives destinées aux entreprises, collectivités et particuliers. De nombreux prototypes plus tard, le Seabin Project voit le jour, sa commercialisation démarre en France en mars 2018.

Qu’est-ce qu’une seabin ?

Seabin est un collecteur de déchets flottants qui trouve sa place dans l'eau des ports de plaisance, des quais, des clubs nautiques et des ports commerciaux.

Fixé à un ponton flottant, Seabin est relié à une pompe électrique qui crée un courant d’eau continu pour aspirer les déchets dans le sac. L'eau et les déchets sont aspirés depuis la surface et passent à travers un sac en fibres naturelles à l'intérieur de Seabin. L’eau est ensuite pompée dans le port de plaisance, laissant les déchets piégés dans le sac de collecte pour être éliminés correctement.

Cette poubelle aspirante peut attraper jusqu’à 20 kg de débris, tous types de déchets flottants (bouteille, sac plastique, canettes, mégots...).

Des atouts indéniables

Si les Ports Rade de Toulon ont très vite fait le choix de cette technologie, c’est pour plusieurs raisons. Seabin fonctionne suivant un processus actif 24/24H et 7/7 jours, elle demande très peu de maintenance.  Ecologique, innovante, capable de sensibiliser le public au problème de la pollution des mers, c’est une solution simple, efficace et peu coûteuse. Elle est par ailleurs la plus aboutie du marché. Son acquisition et son installation ont représenté un investissement de 4 000 €.

Une fabrication 100% Made in France

Le développement, la fabrication et la distribution de Seabin sont confiées depuis 2016, en exclusivité mondiale, à la société industrielle française Poralu Marine. Ce leader mondial des installations portuaires en aluminium produit les Seabins dans ses ateliers de Port, dans le département de l’Ain.

LA CCI VAR, UNE IMPLICATION ENVIRONNEMENTALE AFFIRMEE

Derrière ce choix, une série d’initiatives pour certaines uniques en France, et l’implication de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var (CCIV), concessionnaire des ports de la rade, dans le tout premier contrat de baie (2003-2009) dont la finalité est une reconquête de la qualité des eaux et des milieux aquatiques par des actions de préservation, d’entretien et de mise en valeur de l’écosystème du littoral.

Certificat ports propres Soucieuse de contribuer au développement des activités économiques, touristiques et sociales en lien avec la mer mais consciente de l’impact généré par l’activité portuaire, la CCIV a décidé de concrétiser ses efforts en initiant en 2011 dans le Var la démarche « Ports Propres » qui vise à encourager toutes les opérations qui concourent à la préservation et l’amélioration de la qualité de son environnement, pour un objectif zéro impact.

L’engagement dans la certification « Ports Propres » implique donc la mise en œuvre de 5 étapes :

- L’étude diagnostic environnemental

- Les moyens de lutte contre les pollutions chroniques

- La mise en place de moyens de lutte contre les pollutions accidentelles

- La formation du personnel portuaire à la gestion environnementale 

- La sensibilisation des usagers du port à la gestion environnementale 

Deux ports de plaisance sont déjà certifiés (Saint Mandrier et Toulon Darse Nord), d’ici 2019 les 4 autres ports gérés par la CCIV auront obtenu la certification.

Brigade de la propreté Ce souci constant d’un environnement protégé, agréable et d’une biodiversité préservée a également conduit les Ports Rade de Toulon à mener des initiatives originales, comme la création d’une « Brigade de la propreté » dédiée au ramassage journalier des déchets ayant échoué dans les ports. La Brigade de la propreté créée en avril 2016 fonctionne quotidiennement dans les Ports de la Rade de Toulon. Un engagement ferme en termes de propreté de la part de la CCIV afin d’améliorer la qualité de vie dans les ports : à ce jour ce sont plus de 34 000 litres de déchets qui ont été récoltés depuis sa mise en place.

Cette brigade est mobilisable notamment par les plaisanciers et la population en un simple coup de fil au numéro suivant : 06 44 35 27 34

POUBELLE CONNECTEE Depuis 2016, les Ports Rade de Toulon se sont dotés d’une unité BIG BELLY. Une poubelle qui fonctionne à l’énergie solaire et compacte 5 fois plus de déchets qu’une corbeille traditionnelle. Connectée, elle informe à distance de son taux de remplissage.

TRI SELECTIF Quatre points de collecte de tri sélectif (verre, plastique, papier) sont à la disposition des plaisanciers mais également du grand public sur le parking Port Marchand et le Port de Toulon Vieille Darse.

IMPACT POSITIF Et pour passer du zéro impact à un impact positif, les Ports Rade de Toulon préparent l’implantation dans leurs ports de plaisance de nurseries artificielles favorisant la reconquête des espèces vivant dans ces biotopes marins.

Communiqué de la CCI du Var, 06/04/18

 

Ports de Toulon et La Seyne-sur-Mer