Energies Marines
Les premières fondations monopiles du champ de Kriegers Flak chargées à Rostock

Actualité

Les premières fondations monopiles du champ de Kriegers Flak chargées à Rostock

Energies Marines

La compagnie suisse Liebherr, spécialisée dans les engins de levage, a partagé des images du premier chargement de monopiles à Rostock (Allemagne) pour le champ danois Vattenfall de Kriegers Flak (Baltique). Pour soulever ces fondations d'éoliennes sorties de chez EEW Special Construction GmbH pesant jusqu’à 810 tonnes et mesurant plus de 65 mètres, une grue Liebherr TCC 78000 pouvant soulever jusqu’à 1600 tonnes a été utilisée.

 

(© LIEBHERR)

(© LIEBHERR)

 

Début mai, la première monopile (il y en 72) a été transférée du quai vers l’eau. Elle a auparavant été équipée de bouchons d’étanchéité lui permettant de flotter. Une fois à l’eau, les monopiles sont transportées par un remorqueur de haute mer vers le champ de Kriegers Flak. Elles sont ensuite redressées par le navire de transport lourd Svanen, de Van Oord. Le premier pieu a été installé mi-mai. Un rideau de bulle est utilisé pour réduire le bruit. Sur ces fondations, seront posées des pièces de transition fournies par Bladt Industries, transportées depuis Aalborg, au Danemark, et sur lesquelles reposeront des turbines Siemens Gamesa de 8.4 MW.

Ce champ offshore de 605 MW doit devenir le plus grand du Danemark et alimenter 600.000 foyers. Il est prévu qu’il soit opérationnel d’ici fin 2021.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.


Le Svanen de Van Oord (© VAN OORD)

Le Svanen de Van Oord (© VAN OORD)