Pêche
Les PSP Pluvier et Cormoran portent assistance à un bateau de pêche

Fil info

Les PSP Pluvier et Cormoran portent assistance à un bateau de pêche

Pêche

Lundi 15 janvier 2018, vers 05h00, le navire de pêche La P'tite Elsa, armé par deux marins, constate l'envahissement de sa cale sur une hauteur d'au moins 60 cm. Ne pouvant aveugler la voie d'eau dont l'origine lui est inconnue, il n'arrive pas non plus à l'étaler avec sa pompe d'assèchement. Il contacte son armateur qui fait route pour rallier, et prévient le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Jobourg. Le CROSS émet alors immédiatement un message de détresse MAYDAY RELAY et établit un contact avec le navire. En attendant l'arrivée de moyens d'assistance et de secours, le CROSS leur demande de se tenir prêt à évacuer leur navire en sécurité, s'il venait à couler.
La P'tite Elsa est un navire de moins de 10 mètres de long, se situant alors à 3 milles marins (5,5 km) à l'Est des îles Saint-Marcouf (50) dans la baie de Seine.
En réponse au Mayday relay, les Patrouilleurs de Service Public (PSP) Pluvier et Cormoran de la Marine nationale proposent immédiatement leur concours pour assister La P'tite Elsa. Le CROSS les engage et ils se déroutent à vitesse maximale vers la position du navire.

A 5h30, le Pluvier et le Cormoran mettent à l'eau leur embarcation rapide (hurricane). Arrivé le premier au contact, le hurricane du Cormoran transborde 3 des 5 membres de son équipage avec une moto-pompe sur La P'tite Elsa. Le Pluvier est quant à lui désigné par le CROSS comme navire "coordonnateur sur les lieux" et veille au bon déroulement de l'opération.

A 6h10, une fois la cale asséchée et la voie d'eau maîtrisée, La P'tite Elsa fait route vers le port de Grandcamp-Maisy escortée par le Cormoran et les hurricanes des deux PSP.

A 7h30, La Petite Elsa arrive en sécurité au port de Grandcamp-Maisy. A l'issue, le Cormoran récupère son hurricane et les deux PSP reprennent le cours de leurs missions.

Cette coopération entre les moyens militaires mis sous la responsabilité du préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord, et les navires de pêche, illustre la solidarité réelle des gens de mer, notamment à l'occasion des opérations d'assistance.

Communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 15/01/18