Marine Marchande
Les Recycleurs Bretons vont déconstruire l’ancien VN Partisan

Actualité

Les Recycleurs Bretons vont déconstruire l’ancien VN Partisan

Marine Marchande
Défense

Exploité de 2011 à 2017 comme navire plastron au profit de la Marine nationale, l’ancien VN Partisan de la société française SeaOwl va être démantelé à Brest. Le navire, qui doit rejoindre ce vendredi le quai Est du port de commerce breton, a été vendu aux Recycleurs Bretons. Ces derniers devraient débuter les travaux à bord sous quinzaine.

Construit en 1977, cet ancien navire de service à l’offshore long de 78.9 mètres pour une largeur de 15.2 mètres avait été racheté par SeaOwl à l’armement Vroon. A son arrivée à Brest, il avait été transformé pour sa nouvelle mission, recevant notamment une plateforme hélicoptère, un module d’entrainement de commandos sous forme de conteneurs et tout le nécessaire pour la mise en œuvre de différents moyens (embarcations, mines et torpilles d’exercice, cibles aériennes…)

 

 

L'ancien VN Partisan avec un hélicoptère NH90 (© : MARINE NATIONALE)

L'ancien VN Partisan avec un hélicoptère NH90 (© : MARINE NATIONALE) 

 

Pendant 7 ans, le VN Partisan a conduit participé à de très nombreuses manœuvres avec les forces armées, démontrant l’intérêt d’un tel outil. Très polyvalent, le bateau plastron permet en effet de conduire des exercices variés au profit des forces armées, ainsi que des qualifications par exemple des pilotes d’hélicoptères. Cela, en économisant le potentiel des bâtiments de combat de la marine. Dans le même temps, SeaOwl avait diversifié l’activité du navire, qui a servi à plusieurs reprises, quand il n’était pas occupé par la marine, de plateforme de tests de nouveaux matériels au profit d’industriels (voir notre reportage de 2012 sur le navire).

Mais le VN Partisan commençait à vieillir. Il a donc été remplacé le mois dernier par une nouvelle unité, plus grande et plus récente. Racheté au groupe norvégien Farstad (qui a récemment fusionné avec ses compatriotes Solstad et Deep Sea Supply), l’ex-Far Service, long de 83.8 mètres pour une largeur de 18.8 mètres, a été converti au chantier Damen Shiprepair de Brest, où il a notamment reçu les équipements de son aîné, dont il a repris le nom et les missions. Le nouveau VN Partisan a conduit son premier entrainement au profit des forces dès le 22 janvier. 

 

Le nouveau VN Partisan (© : MICHEL FLOCH)

Le nouveau VN Partisan (© : MICHEL FLOCH) 

 

Dès lors, son aîné n’avait plus d’utilité et, compte tenu de son âge, il n’avait guère d’autre avenir que la déconstruction. Son propriétaire a donc choisi cette option, en décidant de le faire démanteler sur place. « C’est une bonne option et nous sommes très satisfaits que cela bénéficie au tissu économique local », explique-t-on chez SeaOwl.

Pour mémoire, la société, qui emploie 75 marins français, arme un autre navire plastron à Toulon, le VN Rebel, ainsi que le bâtiment de soutien d’assistance et de dépollution (BSAD) VN Sapeur, affrété par la Marine nationale à Brest et qui a succédé en 2015 à l'ancien Alcyon.

 

Marine nationale