Défense
Les Sea King de la Royal Navy rentrent d'Afghanistan

Actualité

Les Sea King de la Royal Navy rentrent d'Afghanistan

Défense

Après quatre ans d'opérations et 12.500 heures de vol, les hélicoptères Sea King Mk4 de la Royal Navy ont quitté l'Afghanistan, leur ultime théâtre d'opération. Ces vétérans de l'aéronavale britannique, entrés en service en 1979, vont regagner la base de Yeovilton, où leurs équipages vont basculer sur des hélicoptères plus modernes, les AW-101 Merlin Mk3. Le détachement de Sea King déployé en Afghanistan a réalisé son dernier vol au profit de la Joint Helicopter Force le 30 septembre, l'ensemble des machines ayant réalisé en Afghanistan, depuis 2007, quelques 3800 missions. Les hélicoptères britanniques des NAS (Naval Air Squadrons) 845 et 846 ont acheminé, sur cette période, 700 tonnes de munitions, de vivres et de matériel, à destination des différentes bases de la coalition. Ils ont aussi transporté 80.000 hommes, notamment des commandos et des unités de combat déposées et récupérées en plein territoire ennemi.

 Sea King Mk4 en Afghanistan  (© : ROYAL NAVY)
Sea King Mk4 en Afghanistan (© : ROYAL NAVY)

Le déploiement des Sea King a nécessité, techniquement, d'adapter les rotors et les turbines aux conditions climatiques locales, tout en les dotant de moyens d'autodéfense contre les tirs adverses. Ingénieurs, techniciens, personnel de maintenance... Le soutien technique a été très important puisque chaque heure de vol nécessitait 7 heures de maintenance mais, selon la Royal Navy, la simplicité et la robustesse de l'appareil l'a, finalement, rendu relativement facile à réparer.
Affichant une masse de 9.5 tonnes en charge, le Sea King Mk4, dédié au transport et aux assaut héliportés, compte un équipage de 3 hommes et peut transporter 17 passagers ou 2.7 tonnes de fret.

 Sea King Mk4 en Afghanistan  (© : ROYAL NAVY)
Sea King Mk4 en Afghanistan (© : ROYAL NAVY)

Royal Navy